Chers investisseurs,

Jamais depuis la 2ème guerre mondiale les taux d’intérêts d’emprunts n’ont été aussi bas. Il y a quelques années, assez proches, les taux d’emprunts et les taux de rentabilité étaient à peu prêt équivalents. On empruntait à 4-5 % pour des loyers de 4-5% de rendement. Aujourd’hui, vous pouvez emprunter à 1,5% avec des loyers toujours à 4-5% sur les investissements que nous proposons. le levier n’a jamais été aussi favorable pour investir ! 

Le paradoxe pourtant, est que plus les taux de crédits baissent, plus la fiscalité pour l’investisseur augmente, puisque les intérêts d’emprunts déductibles représentent une faible charge aujourd’hui. Un investisseur optant pour des biens nus avec des loyers à déclarer dans les revenus fonciers se voit aujourd’hui très lourdement ficalisé, même en empruntant la totalité du montant de son investissement. L’investisseur en location meublé aura toujours, lui, l’amortissement de son bien qui représente une charge fictive à déduire. Il peut continuer, comme avant la baisse des taux d’intérêts, à percevoir des revenus nets d’impôts, tout en profitant de l’effet de levier d’emprunter à 1,5% pour acheter avec une rentabilité à 4-5%. 

À bon entendeur…